Vous êtes ici : Histoires de voyages > Amérique du Sud > Voyage en Colombie : pas de crainte à avoir !

Voyage en Colombie : pas de crainte à avoir !

Bogota

Lorsque j’ai parlé de mon intention de passer des vacances en Colombie, toutes les personnes de mon entourage m’ont catégoriquement découragée d’y aller. Pourtant, cela ne m’a pas empêchée de réaliser ce voyage qui me tenait à cœur depuis longtemps.

La Colombie : une destination qui fait peur

Je vous laisse deviner la réaction de mes parents et de mes proches, quand je leur ai fait part de mon intention de partir une quinzaine de jours en Colombie. Mon projet de voyage a fait tout simplement l’effet d’une bombe. Et leur inquiétude était d’autant plus grande que j’allais me rendre seule là-bas. Ma maman a d’ailleurs tout fait pour me dissuader de ne pas y aller.

Mais très entêtée, j’avais déjà pris ma décision et il n’était pas question d’annuler mon voyage. Au fait, pour tout vous dire, si j’étais aussi pressée de m’y rendre dans ce pays d’Amérique Latine, c’est parce qu’un de mes amis est installé là-bas depuis deux années. Il s’est occupé de tous les préparatifs de mon séjour et il s’est même proposé de m’héberger. Il n’y avait pas du tout de raison de paniquer, puisque je n’allais pas me balader seule dans les rues de Bogota (voir ici les infos du ministère).

Que voir en Colombie ?

C’est justement dans la capitale colombienne que j’ai posé mes valises. C’est une mégalopole ultra-moderne, néanmoins très accueillante. Je m’y suis immédiatement sentie à mon aise. Malheureusement, comme je n’y restais que trois jours, j’ai essayé de les mettre à profit en visitant le maximum de sites et de monuments à l’instar de Candelaria son quartier historique. J’ai aimé flâner sur la place Bolivar et dans le Musée de l’Or.

Bogota, quartier historique

Et toujours à Bogota, j’ai adoré aussi notre petite virée à Usaquén. Ce village très pittoresque regorge en effet de nombreux restaurants locaux pour déguster les spécialités gastronomiques colombiennes. Je me suis particulièrement régalée avec le Patacon. Avec comme ingrédient principal des bananes plantain, ce plat est parmi les plus populaires du pays.

Nous quittons au petit matin Bogota pour rallier une autre cité coloniale qu’est Carthagène des Indes. Classée au patrimoine mondial de l’Unesco, cette ville reste mon grand coup de cœur. Son appellation de perle des Caraïbes est tout à fait méritée. Pour mon plus grand bonheur, les bâtiments coloniaux, les jardins et les édifices religieux à l’architecture catalane pullulent à Carthagène.

Mais c’est tout de même le Palais de l'Inquisition avec sa magnifique cour de style baroque qui m’a le plus marquée. Néanmoins, le moment le plus excitant de mon séjour est quand nous sommes rendus à Medellin, la ville natale du légendaire Pablo Escobar.

La diffusion de la série américaine Narcos a d’autant plus renforcé ce mythe que j’étais à la fois impatiente et excitée de me retrouver devant la maison où ce baron de la drogue a passé ses derniers jours. Enfin, un voyage en Colombie n’est pas complet sans une excursion sur un de leur site naturel. Il y a tellement à voir, mais je n’avais plus beaucoup de temps devant moi, je me suis laissée tenter par un raid à cheval dans le désert de la Tatacoa. Dépaysement garanti !

Écrit par Sophia le 15/11/2016
Imprimer cette fiche   Flux RSS

Partager cette histoire de voyage sur les réseaux sociaux

Laissez un commentaire - Partagez votre expérience !

Prénom ou pseudo

E-mail

Texte

Code de sécurité à copier/coller : xQEzWk

Recevoir une notification par e-mail lorsqu'une réponse est postée