Vous êtes ici : Histoires de voyages > Amérique du Nord > Voyage au Québec : organiser sa visite de Montréal et de la Gaspésie

Voyage au Québec : organiser sa visite de Montréal et de la Gaspésie

Gaspésie

Comme le Québec est l’une des plus grandes régions du Canada, pour m’assurer de bien la visiter, j’ai décidé de me cantonner seulement à deux pôles que sont la Gaspésie et Montréal. Lisez le récit de mon voyage en terre canadienne.

De l’écotourisme en Gaspésie

Si vous êtes des inconditionnels de la nature et du grand air, il est impossible que vous résistiez au charme de la Gaspésie. Me concernant, j’ai eu un véritable coup de foudre pour cette région nichée entre montagne et mer. J’y reviendrais bien volontiers, mais ce sera cette fois-ci pendant la saison hivernale. Mon séjour coïncidait en effet avec le très célèbre festival des Jardins de Métis. L’évènement met à l’honneur chaque année des centaines de jardins contemporains et modernes crées par des architectes paysagistes venus des quatre coins du monde.

Mais la Gaspésie, c'est aussi l'endroit rêvé pour des pêches sportives au saumon. Une activité de plus en plus prisée dans ce pays dans la mesure où ce poisson se fait de plus en plus rare dans les rivières canadiennes, excepté dans la Causapscal et dans la Matépédia, cours d’eau tous deux localisés dans cette région. Et comme mon auberge se trouvait à proximité de la ville de Causapscal, c’est sur les rives de cette rivière que j’ai fait mon initiation. Malheureusement, à mon grand désespoir, je n’ai attrapé aucun poisson.

Une déception que j’ai largement compensée par une randonnée sur le mont Jacques-Cartier. Ce deuxième plus haut sommet du Québec est accessible via de nombreux itinéraires, tous balisés. Néanmoins, je me suis laissé tenter par le sentier du Caribou lorsque j’ai su que l’on pouvait à la fois croiser des caribous, mais surtout avoir de magnifiques vues sur le lac René. Mais c’était sans compter sur la difficulté du parcours.

Du tourisme culturel et historique à Montréal

Montréal

Ayant fait le plein d’énergie, j'ai quitté le cœur gros mais avec de très bons souvenirs la Gaspésie pour rejoindre Montréal. Cette ville ultra-moderne attire surtout les touristes pour la richesse, ainsi que pour la diversité de son patrimoine historique, religieux et culturel. Je me suis ainsi rendue en premier dans le Vieux-Montréal pour rejoindre des amis français à la place Jacques-Cartier. Très animé, ce lieu est l’une des zones les plus fréquentées du quartier. De nombreux restaurants et des commerces bordent cette place.

Toutefois, très impatient de découvrir les édifices historiques et religieux québécois, j’ai préféré plutôt me rendre à pied jusqu’au Vieux-Port. Et je n’étais pas du tout déçu de mon initiative. Les quais fourmillaient de musées et de galeries d’art. J’ai terminé ma visite du Vieux-Montréal par un petit détour à la basilique Notre-Dame. De style néo-classique, cette église est célèbre pour son orgue âgé de deux siècles.

Sinon, dans un style tout à fait différent, la cathédrale Marie-Reine-du-monde vaut aussi le détour. Tout comme le musée des beaux-arts. Ne manquez pas le pavillon des arts Inuits. Vous avez un petit faible pour les édifices et les bâtiments du dix-neuvième siècle ? Je vous conseille de vous rendre dans la vieille rue Saint-Paul. Enfin, pour ceux qui voyagent en amoureux, une croisière nocturne en bateau-mouche sur le Saint-Laurent est une manière très romantique de partir à la découverte de ce fleuve majestueux.

Écrit par Bertrand le 23/01/2017
Imprimer cette fiche   Flux RSS

Partager cette histoire de voyage sur les réseaux sociaux

Laissez un commentaire - Partagez votre expérience !

Prénom ou pseudo

E-mail

Texte

Code de sécurité à copier/coller : dAfzNF

Recevoir une notification par e-mail lorsqu'une réponse est postée

Autres actualités à découvrir