Vous êtes ici : Histoires de voyages > France > Mes vacances en camping sur la presqu’île de Lège-Cap Ferret

Mes vacances en camping sur la presqu’île de Lège-Cap Ferret

Le camping est pour moi avant tout synonyme de liberté et d’évasion. Quoi de mieux que d’opter pour ce mode de vacances pour découvrir la presqu’île de Lège-Cap Ferret ? J’ai toujours trouvé ce lieu magique et le camping m’a paru comme la meilleure manière d’être au plus près de la nature et de pouvoir apprécier les paysages magnifiques de cette partie du sud-ouest de la France.

Bassin d'Arcachon

Comment j’ai trouvé le camping idéal

C’était donc décidé, j’allais emmener la petite famille en vacances en camping sur la presqu’île de Lège-Cap Ferret cet été. Il m’a donc fallu trouver l’endroit idéal : un camping bien placé, arboré, proposant des services de proximité, avec un hébergement confortable, sans oublier la piscine et les animations pour les enfants. Pas facile à distance de trouver tous les critères correspondant à mes souhaits. Mais mon attention s’est vite portée vers un camping sélectionné par Camping-and-co.com. J’avais trouvé le camping de mes rêves ! Situé au milieu de la célèbre pinède de la presqu’île de Lège-Cap Ferret avec, en prime, une plage privée au bord du magnifique bassin d’Arcachon. Effectivement, une fois sur place, le camping était fidèle à mes attentes. La famille bien installée dans un spacieux mobil-home sous les pins, j’ai pu enfin partir à la découverte de cet endroit merveilleux dont je vous indique quelques sites incontournables.

La presqu’île de Lège-Cap Ferret : des trésors à découvrir

Dès le premier jour, des vélos mis à disposition par le camping m’ont permis de me balader dans cette nature encore sauvage. La presqu’île de Lège-Cap Ferret offre en plus 50 kms de pistes cyclables qui permettent facilement de se rendre au bord de la mer ou encore d’aller faire son marché dans l’un des 10 villages présents, en pédalant tranquillement au milieu des pins. Un vrai régal ! Je vous invite aussi fortement à faire le tour du bassin d’Arcachon à vélo. J’y ai découvert de mignonnes petites maisons de pêcheurs, une luminosité sans pareil et la possibilité d’embarquer votre vélo sur un petit bateau qui vous emmène de l’autre côté du bassin.

Dune du Pilat

Le troisième jour de vacances, direction la pointe du Cap Ferret, lieu à ne surtout pas rater si vous passez dans la région, situé à seulement 6 kms en voiture de notre camping. Et là, j’arrive au bout du monde. Une vue extraordinaire sur la dune du Pilat, le Banc d’Arguin et le bras de mer entre le Bassin et l’Atlantique. Du sable doré à perte de vue, des paysages sauvages, une mer au bleu profond, on se croirait réellement sur une plage des Caraïbes. Evidemment, pour les amateurs d’huîtres, c’est aussi l’endroit idéal pour s’arrêter faire une dégustation dans l’une des très belles petites cabanes d’ostréiculteur.

Repos et farniente

Les vacances sont faites aussi pour se détendre ou ne rien faire. Ces moments me semblent indispensables, comme à beaucoup d’entre vous, et le camping se prête bien au laisser aller.Le camping que j’ai choisi disposait d’un espace bien-être avec jacuzzi. A moi donc la relaxation, la tranquillité, pendant que les enfants s’amusaient comme des fous dans le club prévu pour eux. La presqu’île de Lège-Cap Ferret est propice au lâcher prise, à la rêverie. Je vous conseille les lectures ou la contemplation devant la mer, avec le bruit de l’océan en fond, rien de tel pour décompresser, apprécier les choses à leur rythme et se ressourcer.

Écrit par Val le 04/04/2017
Imprimer cette fiche   Flux RSS

Partager cette histoire de voyage sur les réseaux sociaux

Laissez un commentaire - Partagez votre expérience !

Prénom ou pseudo

E-mail

Texte

Code de sécurité à copier/coller : VTDgND

Recevoir une notification par e-mail lorsqu'une réponse est postée

Autres actualités à découvrir