Vous êtes ici : Histoires de voyages > Europe > Un week-end sensationnel à Londres

Un week-end sensationnel à Londres

La première fois que j’ai visité Londres, je devais avoir dix ans, j'étais alors en compagnie de mes parents. Seulement voilà, comme je n’en ai gardé que de vagues souvenirs, je m'étais fait la promesse d’y retourner un jour. Je viens donc de passer un court séjour inoubliable dans la capitale anglaise.

London by night

Accompagnée d’une de mes amies, c’est à bord de l’Eurostar que nous avons décidé de rallier Londres. Et quand bien même la ligne est fonctionnelle dès sept heures du matin jusqu’à vingt-deux heures, il est impératif de faire des réservations. Bref, après deux heures de trajet, c’est vers vingt heures que nous débarquons à Saint Pancras Inernational. Heureusement pour nous que la gare se trouve en centre-ville. Et pour notre plus grand bonheur, la ligne de métro était à proximité.

week-end à Londres

Nous avons eu beaucoup de chance de trouver un hébergement pas cher dans Mayfair. Localisé dans le West End, ce quartier est non seulement très prestigieux, mais aussi incroyablement animé. À peine nous avons posé nos valises, nous voilà déjà dehors. Nous avons atterri dans la rue commerçante de Bond Street. Les pubs branchés y fourmillent. Nous avons commencé notre soirée au Browns Mayfar, un bar/brasserie. Nous y avons également pris notre dîner.

Par la suite, avec nos nouvelles connaissances londoniennes, direction le quartier d’Islington pour assister à un concert de musique punk à The Hope ans Anchor. Malgré l’excellente ambiance qui y régnait, les lieux ne m’ont pas trop marqué. Il y faisait trop sombre à mon goût. On nous a alors chaleureusement recommandé la Fabric, ce club est paraît-il le lieu de rendez-vous des meilleurs DJ de Londres. Ça doit être vrai vu la queue qu’il y avait. C’est pourquoi nous avons terminé notre virée nocturne à l’Infernos, un night-club qui fait aussi office de karaoké.

London by day

Dans la mesure où nous ne sommes rentrés qu’à cinq heures du matin, nous avons passé la matinée du samedi à dormir. Et c’est seulement dans l’après-midi que nous avons commencé les visites des sites touristiques célèbres de la métropole. Notre itinéraire fut des plus classiques avec l’incontournable tour sur le London Eye ou Millennium Wheel, la grande roue londonienne. À cent-trente mètres du sol, la vue y est imprenable sur Londres. Je déconseille cependant aux personnes qui souffrent de vertige.

Tower Bridge de Londres

Après, nous avons enchaîné par la magnifique Tower Bridge, cette forteresse historique à l’architecture médiévale abrite les joyaux de la couronne. Toutefois, c’est la chapelle Saint-Jean qui m’a le plus ému. Cet édifice religieux est le plus ancien de la capitale. Evidemment, il convient aussi de voir Big Ben ainsi que l'abbaye de Westminster classée au patrimoine mondial de l'Unesco, sans oublier le Palais de Buckingham.

Mais difficile d’être à Londres sans faire du shopping. D'ailleurs, l’ensemble des grands magasins et des centres commerciaux sont ouverts le dimanche. Et d’ores et déjà, si vous êtes des inconditionnelles des vêtements de marques ou tendances, rendez-vous dans la rue commerçante d’Oxford Street. Y sont entre autres localisés : Topshop, Slefridges et Marks & Spencer.

Écrit par Rachel le 16/01/2018
Imprimer cette fiche   Flux RSS

Partager cette histoire de voyage sur les réseaux sociaux

Laissez un commentaire - Partagez votre expérience !

Prénom ou pseudo

E-mail

Texte

Code de sécurité à copier/coller : HzMmy3

Recevoir une notification par e-mail lorsqu'une réponse est postée

Autres actualités à découvrir