Vous êtes ici : Guide de voyage - Les dossiers de Secret de Voyageur > Pratique & Utile > Comment voyager sans se ruiner ?

Comment voyager sans se ruiner ?

billets SNCF pas chers

Oui c’est possible : quelques trucs et astuces, acquis lors de mes expériences (parfois mauvaises) en matière de réservation, permettent de vadrouiller à petit prix quelle que soit la destination ! Il suffit de bien organiser son itinéraire, ses dates et rester ouvert à toutes les possibilités. Mode d’emploi.

Choisir la bonne destination

Pour être le plus économe possible, il faut être ouvert à des choix de voyages auxquels vous n’auriez pas forcément pensé : les compagnies aériennes par exemple, mais aussi la SNCF, font souvent des promos qu’il convient d’éplucher. Le plus simple est de s’inscrire à leurs newsletters afin de rester informé des nouvelles offres.

Pour voyager pas (peu) cher, soyez aussi prêts à découvrir des lieux méconnus ou sur lesquels vous avez des préjugés : un séjour sur place ne pourra qu’y remédier 8 fois sur dix. Drôle de façon de voir les choses, mais comme on dit, qui s’attend au pire n’est jamais déçu !

Déterminer le bon moment

Les billets d’avion et de train sont plus chers en été ; ainsi, mieux vaut ne pas se précipiter lors des congés estivaux – je n’invente pas l’eau chaude, je sais. Mais je me dois d’insister sur ce point, car si les transports augmentent leurs tarifs à cette période ce ne sont pas les seuls : les hôtels et auberges suivent aussi le mouvement !

Double inconvénient donc à voyager dans la cohue. Prévoyez vos dates de séjour en fonction de vos disponibilités bien sûr, mais évitez surtout de voyager en haute saison. Et si ça n’est pas possible pour vous, se rabattre sur une destination moins prisée reste la solution.

Vols pas chers

Le maître mot, comparez

Une foule de sites internet permettent de comparer les tarifs des différentes compagnies aériennes, proposant au passage des promos souvent intéressantes – liligo, skyscanner, go voyages, oogolo... Ceux-ci ont l’avantage de ne pas concerner que les vols, mais aussi les croisières, hôtels, locations de voiture etc. Le voyage à petit prix réside en deux mots : patience et persévérance !

Autrement dit, prendre son temps pour consulter diverses sources avant de faire son choix. Et puis attendez la nuit pour réserver car le montant des frais de dossier varie selon le créneau horaire chez certains prestataires internet (pas de frais entre 4 h et 6 h du matin chez go voyages mais 20 € de frais entre 23 h et minuit) !

Par ailleurs, il parait que le mardi après-midi, les compagnies proposent les prix les moins élevés... Enfin, sachez que souvent les tarifs préférentiels (jeunes, abonnés, senior...) proposés par Air France peuvent rester les plus avantageux.

Réserver son billet à l’avance

Là je n’invente rien non plus, mais vraiment, les écarts de prix sont édifiants selon le moment où l’on achète son billet : du simple au triple voire pire. En réalité, le truc n’est pas de simplement réserver en avance, mais de réserver suffisamment en avance : par exemple, pour un aller en Thalys Paris-Amsterdam on peut s’en sortir pour 45 € si le trajet est réservé le jour-même de sa mise en vente. Mais deux mois à l’avance (ce qui est déjà prévenant) les prix pourront grimper jusqu’à 70 ou 100 € ! Même constat pour les billets d’avion – on peut d’ailleurs les réserver plus de 10 mois à l’avance.

En conclusion, rester flexible sur ses dates de départ est le premier credo du globe-trotter mesuré.

Imprimer cette fiche   Flux RSS

Partager ce dossier sur le voyage sur les réseaux sociaux

Laissez un commentaire - Partagez votre expérience !

Prénom ou pseudo

E-mail

Texte

Code de sécurité à copier/coller : ygpgDx

Recevoir une notification par e-mail lorsqu'une réponse est postée

Dossiers similaires