Vous êtes ici : Guide de voyage - Les dossiers de Secret de Voyageur > Inspiration & Destination > Voyage au Japon : les 10 sites incontournables à visiter

Voyage au Japon : les 10 sites incontournables à visiter

Le Japon regorge de trésors architecturaux et de sites naturels exceptionnels. Vous n’aurez que l’embarras du choix si vous projetez de partir en voyage dans ce pays, où la tradition se mélange à la modernité. Une sélection de lieux incontournables à visiter au Japon.

Le temple du Senso-ji à Tokyo

Le temple du Senso-ji à Tokyo

Le Senso-ji est le temple bouddhiste le plus ancien de Tokyo et le plus connu au Japon. Construit à l’époque Edo (1603-1867) sous le règne de la dynastie de shoguns Tokugawa, il était le premier lieu de prière dédié à Kannon, déesse de la compassion. C’est pourquoi ce temple est davantage connu sous le nom d’Asakusa Kannon. Le Senso-ji se situe dans le quartier d’Asakusa à Tokyo, quartier où la tradition japonaise est encore très présente avec ses boutiques décorées de lampions. Tous les mois de mai s’y déroule une des plus grandes fêtes du Japon, le Sanja matsuri. La visite du temple Senso-ji est aussi l’occasion de découvrir la ville de Tokyo aux visages multiples : ses quartiers à l’architecture moderne au plus grand marché aux poissons du monde, en passant par des rues branchées dédiées aux jeunes japonais.

Le sanctuaire de Meiji Jingu à Tokyo

Le sanctuaire de Meiji Jingu est un imposant bâtiment construit en 1920 en l’honneur de l’empereur Meiji. On y accède en traversant l’immense parc de Yoyogi, composé d’une forêt d’arbres centenaires, et en passant une porte millénaire. Dans ce site hors du temps en plein Tokyo, vous pourrez assister le week-end, avec un peu de chance, à des cérémonies de mariages traditionnels.

Le Mont Fuji

Le Mont Fuji

Au centre du Japon, au sud-ouest de Tokyo, le Mont Fuji, la plus haute montagne du pays, culmine à près de 4 000 mètres d’altitude. Le Mont Fuji, volcan toujours actif, est reconnaissable par son sommet en forme de cône recouvert de neige. C’est un haut lieu sacré gravi par des centaines de milliers de pèlerins chaque année. Le Mont Fuji est aussi prisé par les randonneurs qui peuvent atteindre son sommet durant les deux mois d’été.

La ville d’Hakone

A une heure de train de Tokyo, loin de la foule, la ville d’Hakone est située au bord du grand lac de Ashinoko d’où l’on peut admirer le célèbre mont Fuji. Hakone possède les sources d’eau chaude (les « onsen ») les plus réputées du nord du Japon. C’est l’une des destinations les plus fréquentées du pays.

Le temple Kinkaku-ji à Kyoto

Le temple Kinkaku-ji à Kyoto

Le temple Kinkaku-ji à Kyoto, appelé aussi le pavillon d’or, est le sanctuaire bouddhiste le plus visité de la ville. Inscrit au patrimoine mondial de l’humanité de l’Unesco, Il est célèbre pour ses murs extérieurs entièrement recouverts de feuilles d’or. Situé au bord d’un étang dans un magnifique jardin à la japonaise, Kinkaku-ji est le temple à absolument visiter à Kyoto.

Le Grand Bouddha de Nara

Dans les environs de Kyoto, Nara, ancienne capitale du Japon, est certainement l’un des lieux les plus étonnants du pays. On peut y admirer notamment le Grand Bouddha dans le temple de Nara, le Todai-ji, la plus grande construction en bois au monde. Le Grand Bouddha est la plus grande statue en bronze du Bouddha jamais réalisée. Il faut également se promener dans le parc de Nara pour y croiser les bonzes, voir surgir les daims sacrés. Comptez une à deux journées pour cette visite.

Le Mont Koya

Le Mont Koya est l’un des lieux les plus importants du bouddhisme japonais à découvrir absolument. Classé au patrimoine mondial de l’Unesco, le Mont Koya compte une centaine de temples en activité. Il y règne une ambiance hors du temps rythmée par les prières des moines. A visiter aussi pour sa magie, le plus grand cimetière du Japon avec ses plus de 20 000 tombes et ses immenses cèdres. Le Mont Koya abrite le sanctuaire principal du bouddhisme, le Kongobuji, qui attire plus d’un million de pèlerins par an. Les monastères sont accessibles par un funiculaire impressionnant mais qui offre une vue magique du site. Il est possible de passer une nuit dans l’un des temples du Mont Koya.

Le château d’Himeji

Le château d’Himeji

Le château de Himeji est l’un des plus grands et des plus célèbres du Japon, également classé au patrimoine de l’Unesco. De type médiéval, ce château aux toits reconnaissables fait partie des sites incontournables du pays. Il est situé à 2h15 de l’aéroport du Kansai. En raison de la chaleur, il n’est pas recommandé par contre de le visiter en été.

La bambouseraie d’Arashiyama

La bambouseraie d’Arashiyama est l’un des sites naturels les plus magiques du Japon, et aussi le plus connu. La forêt d’Arashiyama est remarquable par ces tiges de bambous aux hauteurs impressionnantes. La ville d’Arashiyama est aussi magnifique à visiter pour ses nombreux cerisiers en fleurs au printemps et ses érables rouges en automne.

L’île de Naoshima

Cette petite île de la mer intérieure du Japon est incontournable pour tous ceux qui s’intéressent notamment à l’art moderne. L’île de Naoshima, autrefois petite île de pêcheurs, a connu un regain d’activité grâce à l’architecte japonais Tadao Endo, qui en a fait un haut lieu culturel avec ses nombreux musées et sculptures. L’île peut facilement se visiter à vélo, ce qui permet de profiter au maximum de ses paysages de campagne avec la mer en toile de fond.

Imprimer cette fiche   Flux RSS

Partager ce dossier sur le voyage sur les réseaux sociaux

Laissez un commentaire - Partagez votre expérience !

Prénom ou pseudo

E-mail

Texte

Code de sécurité à copier/coller : mxENaV

Recevoir une notification par e-mail lorsqu'une réponse est postée

Dossiers similaires