Vous êtes ici : Guide de voyage - Les dossiers de Secret de Voyageur > Inspiration & Destination > L’œnotourisme, un secteur en pleine expansion, explications

L’œnotourisme, un secteur en pleine expansion, explications

10 millions de touristes ont choisi de découvrir les vignobles français en 2016 selon l’Agence de développement touristique de la France, « Atout France», une progression de 33 % par rapport à 2009. Le tourisme autour de la vigne et du vin, l’œnotourisme, est très prisé dans un pays riche en vignobles et offre des destinations multiples, aux paysages variés. Plus de 10 000 caves peuvent être visitées en France. Ce type de tourisme attire des vacanciers français mais aussi 40 % d’étrangers, notamment les Belges, les Britanniques, les Allemands, les Néerlandais et les Américains.

L’œnotourisme, un secteur en pleine expansion

L’œnotourisme, un marché en lien avec les attentes culturelles des touristes

De plus en plus de touristes privilégient des destinations qui proposent des découvertes culturelles, des monuments aux sites protégés, en passant par le patrimoine archéologique ou scientifique ou encore les musées. L’œnotourisme s’inscrit pleinement dans cette tendance de la recherche de vacances authentiques et proches de la nature.

Les 17 grandes régions viticoles françaises permettent de découvrir des territoires divers culturellement, de l’Alsace à la Bourgogne, de la Corse au Pays d’Oc, ou encore du Val de Loire au Sud-Ouest. Le site VisitFrenchWine.com, lancé en 2016 par le ministère des Affaires étrangères et du développement international, liste toutes ces régions en mettant en avant leur vignoble mais aussi leur patrimoine culturel à découvrir. Conscients de l’importance grandissante de l’œnotourisme, certains territoires, en collaboration avec les collectivités locales concernées et l’État, ont créé de véritables entités pour attirer les touristes intéressés par ces types de séjours. C‘est le cas de La Cité des civilisations et du vin à Bordeaux ou de la Cité des vins de Bourgogne à Beaune qui ouvrira en 2019. Les « Coteaux, maisons et caves de Champagne » ainsi que les « Climats du vignoble de Bourgogne » sont aussi inscrits à la liste du patrimoine mondial de l’Unesco par le Comité du patrimoine mondial.

L’œnotourisme, un marché porteur pour l’économie

Outre le fait de proposer de nombreuses destinations de voyages en France, l’œnotourisme joue un rôle important en matière de développement économique. Il permet de valoriser des produits et le patrimoine vitivinicole français et de stimuler la vente des vins, tout en mettant en valeur un art de vivre, des échanges riches avec les viticulteurs. L’État français ne s’y est pas trompé en créant un pôle d’excellence touristique dédié au tourisme œnologique à destination plus particulièrement des touristes étrangers afin de « de fédérer les différents acteurs du monde viti-vinicole et du tourisme, afin de valoriser l’excellence française dans ce domaine et de la rendre lisible et accessible pour les clientèles touristiques notamment étrangères ».

L’œnotourisme, longtemps limité aux grands domaines viticoles, se généralise de plus en plus auprès de plus petits viticulteurs qui s’associent pour proposer, en plus de la visite de leurs caves et de l’explication de leur métier, des services touristiques d’hôtellerie, de restauration, d’activités sportives ou de visites de musées environnants par exemple, avec des retombées économiques pour tout le territoire.

D’autre part, les offres d’œnotourisme sont de plus en plus en visibles grâce à Internet, un atout majeur quand on sait que près de la moitié des vacanciers organisent leurs séjours sur le net.

Imprimer cette fiche   Flux RSS

Partager ce dossier sur le voyage sur les réseaux sociaux

Laissez un commentaire - Partagez votre expérience !

Prénom ou pseudo

E-mail

Texte

Code de sécurité à copier/coller : A7DYNW

Recevoir une notification par e-mail lorsqu'une réponse est postée

Dossiers similaires