Vous êtes ici : Guide de voyage - Les dossiers de Secret de Voyageur > Pratique & Utile > Comment voyager avec son chat à l'étranger ?

Comment voyager avec son chat à l'étranger ?

Il est possible de voyager avec son chat à l’étranger. Mais pour cela, certains documents et démarches sont nécessaires au préalable. Les services de douanes sont chargés de vérifier que votre chat répond bien aux conditions sanitaires obligatoires. En cas d’infraction, votre animal de compagnie peut être mis en quarantaine, voire euthanasié si son état de santé présente un risque, et cela à vos frais. D’autre part, les conditions pour emmener votre chat en voyage diffèrent sensiblement selon que vous partez dans un pays d’Europe ou ailleurs dans le monde.

Comment voyager avec son chat à l'étranger ?

L’indispensable identification de votre chat

Pour voyager avec votre chat, en Europe ou ailleurs dans le monde, ce dernier doit obligatoirement être identifié. Deux possibilités s’offrent à vous.

Depuis le 3 juillet 2011, votre animal de compagnie doit être identifié à l’aide d’une puce électronique implantée sous sa peau. Ce marquage doit être conforme à la norme ISO 11784.

Si votre chat a été identifié avant le 3 juillet 2011, un tatouage disposé à l’intérieur de son oreille est accepté pour qu’il puisse voyager avec vous. Vous devez néanmoins pouvoir justifier de sa validité en présentant le certificat du vétérinaire qui a procédé à cette identification, et ce tatouage doit être lisible, plus de détails sont disponibles sur Le Mag du Chat.

L’obligation de disposer d’un passeport pour votre chat en Europe

Pour voyager avec votre chat en Europe (à l’exception de l’Irlande, de Malte, de la Suède et du Royaume-Uni qui imposent des règles spécifiques), mais aussi en Andorre, en Islande, au Liechtenstein, à Monaco, en Norvège, à San Marin, en Suisse et au Vatican, votre animal de compagnie doit disposer d’un passeport européen. Il n’est en revanche pas nécessaire si vous partez de France métropolitaine vers une région d’outre-mer à l’occasion d’un voyage sans escale.

Le passeport européen pour votre compagnon à quatre pattes est établi par un vétérinaire. Il atteste, entre autres, que votre chat est vacciné contre la rage, qu’il est bien identifié grâce à une puce électronique ou un tatouage. Ce document officiel suit votre animal de compagnie tout au long de sa vie.

Attention, certains pays d’Europe peuvent demander des formalités supplémentaires pour que votre chat puisse entrer dans le pays. C’est pourquoi il est nécessaire de s’adresser au préalable à l’ambassade ou au consulat du pays concerné. Cette démarche est également vivement conseillée si vous voyagez hors de l’Union européenne, les pays ayant chacun leurs propres règles quant à l’entrée d’animaux domestiques, dont le chat, sur leur territoire.

Si vous voyagez en avion en particulier, renseignez-vous également auprès de votre compagnie sur les conditions pour partir avec votre chat. En effet, d’une part, certaines d’entre elles limitent le nombre d’animaux de compagnie par vol et, d’autre part, des compagnies aériennes n’acceptent pas les animaux en cabine.

Le vaccin contre la rage est indispensable

Que vous voyagiez en Europe ou hors de cette région du monde, vous devez justifier de certaines garanties concernant la santé de votre chat. Ce dernier doit en effet être correctement vacciné notamment contre la rage, c’est-à-dire que son vaccin doit être encore valide. À savoir : la première vaccination doit intervenir lorsque votre chat a 12 semaines et cette dernière est considérée comme valide 21 jours après.

En raison de cette obligation destinée à ne pas véhiculer la rage, et en particulier la rapporter en France, votre chat doit être âgé de plus de 15 semaines pour pouvoir voyager avec vous.

Imprimer cette fiche   Flux RSS

Partager ce dossier sur le voyage sur les réseaux sociaux

Laissez un commentaire - Partagez votre expérience !

Prénom ou pseudo

E-mail

Texte

Code de sécurité à copier/coller : ixZGgW

Recevoir une notification par e-mail lorsqu'une réponse est postée

Dossiers similaires